Page 3 - Bulletin n°77
P. 3

Le mot de notre président Patrick Laskar
                         Espérer quand même



        A  l'heure  où  j'écris  ces  lignes    nous   Méfions-nous  de  tous
        sommes  tous  bouleversés  par  la   ces  candidats  qui  veu-
        guerre en Ukraine. Guerre d'un autre   lent  «  raser  gratis  ».  A  la  fin,  c'est
        siècle  mêlant  nationalisme,  colonia-  notre démocratie qui en sortira amoin-
        lisme, sphère d'influence et dictature.   drie. Et je sais que nous sommes tous
                                            attachés à ce système politique.
        La référence aux années 30 et à l'Al-
        lemagne nazie saute aux yeux. Nous   Alors  que  la  pandémie  de  Covid-19
        connaissons   malheureusement   la   semble  maîtrisée,  même  si  elle  n'est
        suite avec ces millions de morts  dont   pas terminée, nous pouvons voir enfin
        6  millions  de  nos  frères.  Même  si   le  bout  du  tunnel.  L'optimisme  n'est
        notre peuple n'est pas menacé direc-  pas  à  l'ordre  du  jour  du  fait  de  la  si-
        tement, d'autres le sont et notre tradi-  tuation  internationale  mais  faut-il  dé-
        tion  nous  apprend  que  toute  vie  est   sespérer pour autant ? Je ne le pense
        essentielle. Le pilonnage du mémorial   pas. La solidarité internationale vis-à-
        de  Babi  Yar  par  l'armée  russe  où   vis de l'Ukraine, des États mais aussi
        34000 Juifs ont été massacrés par les   des  peuples  à  travers  le  monde  est
        nazis (selon des sources ukrainiennes   encourageante.
        à  vérifier)  est  tout  sauf  un  hasard
        quand on sait que le président ukrai-  La piqûre de rappel, qu'une guerre est
        nien est juif et ne s'en cache pas.    possible  en  Europe,  va  renforcer  la
                                            création d'une armée européenne tant
        Les dictateurs savent tous utiliser les   espérée.  Les  précautions  prises  par
        symboles nationalistes, racistes, anti-  les  démocraties  pour  éviter  une
        sémites  pour  caresser  le  bon  peuple   guerre  nucléaire  et  les  mesures  de
        et se donner une légitimité. Cela s'ap-  rétorsion et de boycott de l'économie
        pelle  du  populisme.  Mais  sommes-  russe nous montrent de quel côté est
        nous à l'abri en France de ce travers   le bon sens.
        politique malgré notre tradition démo-
        cratique  ?  Nous  sommes  en  pleine   Notre  tradition  nous  enseigne  des
        campagne  présidentielle,  où  certains   principes  universels  qui  prônent  la
        candidats  se  permettent  de  clamer   paix,  le  «  Shalom  »  pour  tous  les
        haut et fort des thèses révisionnistes,   peuples.  Cela  fait  plus  de  3000  ans
        en  sortant  du  placard  une  idéologie   que  nous  sommes  porteurs  de  ce
        Maurrassienne qu'on  croyait à jamais   message. Je pense à l'histoire de nos
        enterrée  dans  les  poubelles  de  l'his-  communautés  durant  les  heures
        toire. Et je mets dans le même sac le   sombres.  Bien  plus  sombres  que
        populisme  de  gauche  et  ses  dérives   celles  que  nous  vivons  actuellement.
        pro-islamiques.                     Nos  frères  se  retrouvaient  dans  les
                                            synagogues  pour  prier  bien  sûr  mais



                                          3
   1   2   3   4   5   6   7   8