LA CULTURE...UN OUTIL CONTRE L'ANTISEMITISME......

Vu -Lu






ENFANTS DEPORTES, ENFANTS SAUVES
Les petits réfugiés juifs du Gers * 1940 - 1944
De Gisèle Polya-Somogyi

Quand l'Histoire, celle qu'on écrit avec un grand H, broie l'histoire individuelle.. Ils se prénommaient Heinz, Rina, Schena, Schinchon, Edith, Charlotte, Sara, Eva, Thomas, Jacob, Peter, Henny ou Berthe.
Le 10 mai 1940 les a forcés à l'exode. Ils se sont réfugiés dans le Gers avec leurs familles qui pensaient avoir un peu de répit sur une terre accueillante. Mais ils sont vite devenus « des indésirables étrangers », des juifs à exclure, en tout 376 juifs étrangers qui s'étaient officiellement déclarés.
Le 26 août 1942, l'effroi fondit sur eux. L'Etat français venait d'accepter de livrer aux Allemands 10 000 juifs étrangers de zone non occupée, le quota pour le Gers étant de 150... enfants inclus.

Enfants déportés et exterminés à Auschwitz avec leurs parents, enfants séparés, en fuite, sauvés : leur parcours est mis en lumière à travers le journal de Pierre Feigl, commencé le lendemain de l'arrestation de ses parents à Auch et achevé en Suisse le 26 juin 1944.
Au nom du devoir de mémoire, Gisèle Polya-Somogyi a souhaité vous transmettre ces témoignages poignants appuyés d'un remarquable travail d'historien, fruit de minutieuses recherches dans les archives françaises, suisses, belges, mais aussi au Centre de documentation juive contemporaine.

Gisèle Polya-Somogyi, professeur de lettres, a découvert par hasard le journal de Pierre Feigl, témoignage authentique d'un enfant juif traqué et sauvé.

 

Droits de reproduction réservés AJLT 2013