LA CULTURE...UN OUTIL CONTRE L'ANTISEMITISME......

Vu -Lu






« Ce n'est qu'un nom sur une liste, mais c'est mon cimetière »

De Boris Cyrulnik
aux éditions La pensée sauvage, collection Trauma

Traumas, deuils et transmission chez les enfants juifs cachés en France pendant l’occupation. 
Ce livre décrit le cheminement contemporain d'un groupe spécifique d'enfants juifs, orphelins de la Shoah, qui ont survécu au génocide, cachés  et traqués. Soixante ans plus tard, la communauté de destin de leurs parents déportés par le même convoi, partis de France pour Auschwitz en 1942, sera le lien pour la création d’une association. Les récits des uns et des autres permettent de percevoir les multiples itinéraires où chacun avait encore à élaborer les traumas d'une enfance saccagée.

C’est le témoignage d’enfants juifs français, cachés, orphelins de la Shoah, dont les parents ont tous été déportés à Auschwitz par le même convoi en 1942, ce qui fera apparaître, chez eux, un sentiment de fraternité partagée leur permettant de sortir de la solitude dans le malheur

C’est l’épreuve tragique vécue par ces enfants que leur âge rendait vulnérable : être caché dans une famille d’un autre monde que le leur pour échapper à la mort est une sorte d’exil, puisqu’ils ont été amenés à devoir nier leur appartenance et les figures qui les portent : leurs parents.

Au-delà des douleurs, cet ouvrage, dans son approche originale, explore les dynamiques personnelles et collectives, étayées par le groupe, qui transforment les anciens "enfants cachés " en passeurs de mémoire et d'histoire pour ne pas les figer comme le dernier maillon d'une chaîne  brisée.

Yoram Mouchenik est psychologue-psychothérapeute, Docteur en anthropologie, Maître de Conférence à l’Université et consultant  pour Médecins  Sans Frontières.

 

 

Droits de reproduction réservés AJLT 2013