Vu - Lu


Les vendeurs de cigarettes

De Joseph Ziemian
Editions Ovadia

Traduit par Joëlle Perelberg, le journal de guerre de Joseph Ziemian, décédé en 1971, relate le miracle de la survie d'un groupe d'enfants juifs échappés du ghetto de Varsovie en 1942. Démunis et traqués, ces orphelins manifestent une maturité précoce et une capacité d'adaptation hors du commun pour assurer leur subsistance dans un monde violemment hostile, se livrant à toutes sortes de trafics, dont la vente de cigarettes sur la place des Trois-Croix, en plein cœur du district allemand. Mec.Teresa, Pif, Râteau, Bancal, Bolus et leurs camarades d'infortune forment ainsi une micro-société soudée, régie par le sens de la responsabilité des aînés envers les plus jeunes, l'entraide, l'ingéniosité et le courage, assortis d'une extrême vigilance.

Au fil du récit, les règles impitoyables de la clandestinité leur imposent de dénicher marchandises et abris de fortune, de rémunérer des logeuses, de répliquer aux agressions, de se séparer et disparaître au moindre soupçon...

 

Ce témoignage évoque également la rencontre de l'auteur, membre de la Résistance juive, avec ces gamins débrouillards, dignes et attachants, dont il gagne patiemment la confiance afin de leur venir en aide. Une expérience unique, prolongée par des liens amicaux indéfectibles entre les rescapés.