Vu - Lu


Au bord des fleuves de Babylone

De Antoine Safar
Editions L'Harmattan

Témoin de la tragédie des Juifs d'Irak injustement accusés d'espionnage et pendus en 1969, Antoine Safar  déjà initiateur de la plantation d'une forêt en Israël en son honneur a souhaité rappeler la mémoire de cette communauté oubliée à travers un roman au titre évocateur fondé sur des faits réels, le récit repose sur un entretien avec un chrétien chaldéen exilé à Londres, Jean Ghazi, invité à rendre compte du sort de ses concitoyens Israélites.

Entre événements historiques, aléas familiaux, amitiés interconfessionnelles et libertinage adolescent, ses souvenirs remontent pêle-mêle à la surface, alternant gravité, frivolité et nostalgie d'un héritage perdu.

 

Il révèle ce faisant la descente aux enfers de la minorité juive locale, «otage de la guerre arabe contre Israël», depuis le Farhud (« Nuit de cristal » irakienne) de 1941 jusqu'à la potence de 1969. Insensibles à ses 2500 ans d'ancienneté, les autorités et les foules l'assujettissent aux pogroms, vexations, spoliations, emprisonnements arbitraires et séances de torture dans des geôles infectes.

 

Un émouvant hommage à une culture anéantie.