Mémoire

I have a dream ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un bien triste anniversaire : le 4 avril 1968, le Pasteur Martin Luther King était assassiné à Memphis.

Comme tous les ans, à l'Isle-de-Noë, dans le Gers, une cérémonie s'est tenue le 10 mai devant la plaque à la Mémoire de Toussaint l'Ouverture - travaillant dans une plantation appartenant au Comte Louis-Pantaléon de Noë - pour commémorer l'abolition de l'esclavage de 1848.

 

Cérémonie émouvante, avec les autorités, les élus et les, enfants de l'école qui avaient confectionné des panneaux sur l'esclavage et récité des poèmes.

 

Dans son allocution, Daniel Raab a évoqué la haute figure du Pasteur, ses combats pour légalité, y compris ses liens avec la LICRA qui a repris sa déclaration.

 

Comme une prémonition, la veille de son assassinat, on percevait dans son regard un grand espoir teinté de regret : l'espoir que son rêve se réalisera et le regret de ne pas le vivre; tel Moïse sur le Mont Nebo, contemplant la Terre Promise et sachant qu'il n'y pénétrerait pas.

Free at last

 

D. Raab