Mémoire

Il y a 70 ans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'émotion est toujours grande, chaque 27 janvier, anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz; mais cette année marquant le soixante-dixième, le recueillement revêtait un caractère particulier.

 

Au-delà des prises de parole, les interventions des enfants de l'école de Rangueil et des lycéens de Castres ont été les plus remarquées : félicitations aux enseignants d'avoir pris cette initiative.

 

Cérémonie terminée par le Kaddish et El Malé Rahamime chantées par le Rabbin Abraham WEILL.

 

 

D.R