Valeurs juives - fêtes

Soukot

Lévitique 23, 34
Le quinzième jour du septième mois aura lieu la Fête des Cabanes, durant sept jours, en l'honneur de l'Eternel.
Deutéronome 16, 13
Tu célébreras la Fête des Cabanes durant sept jours quand tu rentreras les produits de ton aire et de ton pressoir, et tu te réjouiras pendant la Fête...
Lévitique 23,36
Le huitième jour, vous aurez une convocation sainte... Soucca

Souccot commence le quinzième jour du septième mois, celui de Tichri, et se termine le vingt-deuxième jour de ce mois par la Fête de Chemini Atsérèt/Simhat Torah.
Souccot est la fête agricole de l'automne. Dans la Torah, Souccot est appelé Hag Haassif/fête de la récolte (Exode 23 :16,-34 :22).
A l'époque biblique son importance était telle qu'elle était même appelée héHag/la fête (1 Rois 8 :2). Souccot est le rappel d'un important événement historique, la marche de nos ancêtres dans le désert vers la terre d'Israël. La Torah identifie la souccah/cabane avec les demeures temporaires des Israélites pendant ce voyage dans le désert (Lévitique 23,42) d’où le nom de Souccot : Hag haSouccot/Fête des Cabanes.

Plus que les autres Fêtes de pèlerinage, Souccot a gardé un caractère agricole et est appelé Hag Haassif/Fête de la récolte. L'accent mis sur la récolte et l'abondance apporte un changement radical et bienvenu après l'austérité des Fêtes solennelles de Roch Hachanah et de Yom Kippour.

Toutes les Fêtes de pèlerinage sont des moments de réjouissance, mais l'atmosphère de cette Fête est particulièrement joyeuse. La réjouissance est un élément essentiel lié à Souccot (Lévitique 23:40 et Deutéronome 16:14).
C'est pourquoi Souccot est appelé Zeman Simhaténou/Moment de notre joie. Mais même au moment de notre joie, la structure temporaire et fragile de la Souccah nous rappelle la fragilité de la vie.