LA CULTURE...UN OUTIL CONTRE L'ANTISEMITISME......
Evènements



Commémoration de la libération du camp d'Auschwitz

ZAKHOR

Il y a soixante-douze ans . . .
C'était au milieu de l'hiver, rigoureux comme les connait la Pologne, que le camp d'extermination d'Auschwitz a été libéré.

Il a fallu, alors, comprendre l'incompréhensible : comment l'un des peuples le plus civilisé de la planète, la patrie de Bach, Beethoven, Goethe, Schiller et tant d'autres acteurs de la culture universelle, a pu se livrer à la barbarie la plus atroce. C'est pour ne pas oublier que chaque 27 janvier est organisée une cérémonie commémorative au Mémorial de la Shoah. Y participaient les élus, les associations comme le CRIF, l'AJLT, le souvenir des Rwandais, les Oubliés de la Mémoire, la LICRA du Gers, . . . et les enfants d'établissements scolaires de la région, dont ceux de l'ORT, surnommés les "ambassadeurs de la Mémoire". Discours, "El Mole Rahamime", "Nuit et Brouillard" de Jean Ferrat, poème de Charles Aznavour.
Cérémonie de recueillement impliquant les jeunes pour qu'ils se souviennent et qu'ils sachent que ce qui s'est passé peut se reproduire, s'inscrivant dans la perspective qu'une commémoration ne prend tous son sens que lorsqu'elle s'appuie sur la pédagogie de l'évènement et que l'étude de celui-ci ne doit pas interdire l'émotion.

Daniel Raab

 

Droits de reproduction réservés AJLT 2013